Comment Oser L’Humour Quand On Est Introverti ?

Aimeriez-vous avoir le courage d’être drôle? Aimeriez-vous cesser d’en être conscient lorsque vous riez de bon coeur? Voulez-vous être plus spontané avec votre sens de l’humour? Aimeriez-vous être plus drôle?

Vous aimeriez atteindre tout ça en 3 étapes simples aujourd’hui même? Et bien oubliez ! Bien-sûr vous y arriverez…cela va vous demander du temps et des efforts, mais ce n’est pas en soi si compliqué.

J’ai l’impression que beaucoup de gens, voire la majorité, ne sont pas à l’aise avec ces choses-là et qu’il y a de bonnes raisons à cela. Certains ont sûrement été durement jugés ou critiqués pour la sonorité de leur rire : « Tu ris trop fort! », « Tu ris trop! », « Ton rire est trop aigu! », « Arrête de rire on dirait un cochon! », « Ton rire saoule tout le monde », etc…

D’autres n’ont pas eu de modèles (de connerie) dans leur vie pour leur transmettre blagues, farces ou histoires drôles. D’autres encore se comparent aux meilleurs humoristes et baissent vite les bras.

Première règle: la confiance en soi.

Cesser de se comparer aux autres. Établir des normes raisonnables pour soi-même et comparer ses progrès à ses propres objectifs.

Rappelons-nous que « le courage n’est pas l’absence de peur » comme disait Machin. C’est la capacité d’agir en dépit de la peur ou de l’appréhension. Rappelons-nous également que la confiance vient de la compétence.

Pour vous lancer sur les routes de l’humour et de la spontanéité, voici quelques trucs pour développer votre confiance en soi, et quelques conseils plus spécifiques pour être plus dans l’humour. Mais non…promis, ça ne cera pas chiant :-).

Développer sa confiance en soi, dans la vie et dans l’humour :

La façon dont vous vous voyez influence grandement votre confiance ET vos performances. Quand vous croyez en vous-même, et que vous vous voyez par exemple comme quelqu’un qui est au top dans son travail, vous vous vous voyez en fait performant. Et votre productivité augmente avec votre motivation.

Lorsque vous croyez en votre sens de l’humour, ainsi qu’à votre capacité d’apporter de la joie aux autres en les faisant sourire…voire rire, c’est à ce moment là que vous devenez plus drôle, plus apprécié. Je dirais même plus : vous n’êtes pas plus apprécié parce que vous êtes plus drôle, vous êtes plus apprécié car les autres voient en vous une personne qui rayonne et transmet de la joie de vivre, de la légèreté (dans ce monde de brutes).

Les gens qui vous entourent sont reconnaissants car vous êtes comme un rayon de soleil, et j’avoue que c’est une telle sensation de bien-être qu’il est précieux et motivant de l’entretenir ! C’est très gratifiant. Et la reconnaissance mène naturellement vers la confiance en soi. Un cercle-vicieux-boule-de-neige positif finalement :-).

10 habitudes à prendre pour (oser) devenir plus drôle :

1 – Pavanez-vous devant le miroir…vous connaissez peut-être déjà l’auto-suggestion : lorsque vous vous regardez dans le miroir chaque matin, ou que vous passez la porte du boulot, dites-vous « je suis quelqu’un de spécial » « ma contribution est essentielle au bon fonctionnement de la société » « j’ai d’innombrables manières et opportunités de partager mon sens de l’humour« , etc…

2 – NO PAIN NO GAIN…(littéralement : pas de gain sans peine. Mais je préfère : pas d’accouchement sans douleur) comme disent les anglophones, et à prononcer no peïne no gueïne sinon en français ça fait prout-prout. Et comme disait ma grand-mère : « qui ne tente rien n’a rien ! » Bref, en général, plus le risque est grand plus la récompense l’est aussi. Si oser l’humour est nouveau pour vous, commencez ici, puis donnez-vous un petit défi par jour. Par exemple, lire une blague et la raconter à une personne de votre choix dans la journée. Une fois plus à l’aise, passez à deux défis par jour, ainsi de suite.

Sortir de sa zone de confort est déjà un challenge en soi. Alors pas besoin d’essayer de passer de la plaine au sommet de l’Everest en une enjambée…Le grand écart est plutôt douloureux quand nous n’avons pas l’habitude.

3 – La confiance vient de la compétence…la compétence, elle, vient de l’étude et de la pratique. Nous apprenons à être plus drôle de la même manière que nous apprenons à faire du vélo : avec la méthode tremblotante. Jusqu’au moment où l’on ne tremble plus :-).

4 – Apaiser ses paurs irréalistes en pratiquant l’art de la relaxation et de la respiration profonde…En présence d’une situation angoissante « vas-y Roxane, chante-nous une chanson ! », avant j’avais tendance à commencer à avoir les mains moites et les pensées poites : « ok, ok, je vais vous chanter une chanson. Mais rappelez-vous que je suis une diva, et que les divas aiment à se faire attendre » je lançais à l’assemblée avant de m’éclipser aux toilettes. Avez-vous remarqué la note d’humour pour cacher mon angoisse et justifier ma fuite dans une autre pièce ? Enfin à l’abri, je fermais les yeux et prenais quelques respirations lentes et profondes. Je n’allais tout de même pas faire ça devant tout le monde ! Après 2/3 minutes et enfin devenue plus calme, je revenais dans la pièce guitare à la main. Ce qui suivait ensuite n’était que pur plaisir.

5 – En général, lorsque nous nous retrouvons dans n’importe quelle situation, nous faisons deux évaluations : Nous mesurons l’enjeu et nous estimons nos ressources pour faire face à cette situation. Pour avoir confiance en nous, nous avons besoin d’estimations précises. Par exemple, ne pas surestimer l’enjeu « Est-ce vraiment une urgence ? » Ne pas sous-estimer mes ressources : « Lesquelles de mes compétences et talents peuvent m’être utiles dans cette situation ? » « Quelles ressources puis-je exploiter ? ». Utilisez également ces évaluations lorsque vous souhaitez pratiquer l’humour.

6 – Le mouvement crée l’émotion…Souriez, marchez la tête haute et le torse bombé. Allez-y carrément, vous avez le droit pour vous entraîner de rouler des mécaniques ! Lorsque vous êtes plus à l’aise avec votre corps, regardez les gens dans les yeux lorsque vous les croisez. Toujours en souriant sincèrement bien-sûr. Car sourire est un excellent moyen de s’ouvrir à l’autre. Quand vous arrivez quelque part, serrez des mains et présentez-vous.

7 – Aider sans rien attendre en retour ça fait du bien…Prendre l’habitude de donner, c’est prendre l’habitude de partager. Prendre l’habitude de partager c’est mutiplier les opportunités de rire et de pratiquer l’humour !

8 – Envoyer des mails amusants, des cartes humoritiques, tweeter une courte blague (« c’est l’histoire d’un mec qui est tellement petit qu’il a la tête qui pue des pieds ! »), pour ensoleiller la journée de quelqu’un…y compris la vôtre 😉.

9 – Identifiez tous vos types d’humour…Et oui, même si l’un d’entre eux prédomine toujours, nous pouvons développer tous les types d’humour qui existent afin de s’adapter plus facilement à une personne ou une situation.

Faites ce test de personnalité (c’est moi qui l’a fait ^^) pour découvrir votre type d’humour.

10 – Parlez-vous avec bienveillance…Parlez-vous comme si vous parliez à votre meilleur ami(e). Traitez-vous vos amis de « moche » « gros » « incompétent » « stupide » ? Non ? Alors pourquoi vous traiter vous-même de la sorte ?

Conclusion

Bon, maintenant que je vous ai bien bourré le crâne avec mes astuces de passionnée, rassurez-vous ! Personne n’a une totale confiance en soi…en permanence.

Personne n’est drôle à chaque fois, ou tout le temps. La preuve, soyez honnête : dites-moi que vous avez ri à chacune des conneries que j’ai sorti dans cet article (attention, quand je dis conneries, je parle bien des blagues et non de tout le contenu intéressant qui gravite autour). Si c’est le cas, je vous offre une heure de coaching gratuitement !

En bref, l’objectif n’est pas de briller en permanence, mais plutôt d’essayer de rester le plus possible dans une bonne énergie. Même si au cours d’une journée notre humeur fluctue, essayons de faire en sorte qu’il y aie plus de moments « UP » que de moments « DOWN ».

Fuyez les énergies et les personnes négatives.

Cet article vous a plu ? Partagez-le et aidez d’autres personnes à oser se lancer sur les routes du rire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *